On le sait déjà, 2010 c’est bien parti pour l’année de l’iPad, la tablette tactile d’Apple. Mais il y a un autre acteur qu’il ne faut pas oublier : Linux. Je vous propose une mise en lumière des tournants de l’année 2010 pour Linux.

Pour se mettre en jambe, sachez que ubuntu 10.04 est prévu pour… ce 29 Avril. Quant version 10.10 pour fin Octobre. On nous promet rapidité et social avec un OS qui se lance en 10 seconde. Qui dit mieux ?

Pour l’anecdote, Ubuntu compte 12 Millions d’utilisateurs partout dans le monde. C’est honorable.

Suivez l’actualité de Linux 10.10 (Maverick Meerkat) ici

Ensuite, si certains sont passés à côté, sachez que Intel et Nokia s’allient et fusionnent leur OS respectif Maemo et Moblin pour devenir un seul et unique OS : MeeGo. L’ambition est annoncée car une première version est déjà sortie et les premiers téléphones équipés de ce dispositif vont sortir courant 2010. Enfin, sachez que MeeGo est réservé qu’aux terminaux mobiles… pour l’instant

Pour les plus curieux d’entre vous, l’IDF Pekin 2010 était l’occasion de découvrir la première version sur différent support. Et à PCinpact de relayer les vidéos.

Ensuite, sachez aussi que Google va sortie son OS et on imagine toute sorte de support pour l’accueillir… Pour l’instant il s’appelle Google Chrome OS, il est entièrement basé sur le navigateur Chrome. Mais c’est un OS basé sur Linux, au même titre que Androïd ! Ceux qui veulent le tester, j’ai un tutos ici. Ou ceux qui veulent en savoir plus, rendez-vous à cette adresse.

Je ne peux pas non plu rater l’occasion de vous parler de odebian. Car vous el savez sans doute déjà, mais 2010 c’est l’arrivé de la LOPPSI. Sortez couvert avec le linux odebian qui est très protégé. Mais il manque de main d’oeuvre. allez faire un tour sur le site. Et pour votre gouverne, c’est la ligue odebi qui est à l’initiative du projet. Je laisse donc le soin à odebi de vous exposer son projet ici.

Un autre point réjouissant c’est que le logiciel libre progresse, malgré la lutte acharné des lobbies (voire ‘lactualité). L’April fait un état des lieux et nous livres des chiffres clés.

Bref, je m’emballe peut-être un peu en annonçant 2010 l’année du Linux, mais on remarque tout de même du mieux car les nouveaux supports et moyens de communications comme les terminaux mobiles et netbooks donnent une seconde vie à Linux. D’autant que sa rapidité, son adaptation au public et sa sécurité lui confère des atouts en plus de sa portabilité et sa malléabilité.

Pour conclure en fanfare, je vous propose un site web qui met à votre disposition tout une ribambelle de Linux : Quebec OS